12eme étape : Mais pourquoi Bardet n'a-t-il pas attaqué Froome ?

12eme étape : Mais pourquoi Bardet n'a-t-il pas attaqué Froome ?©Media365
A lire aussi

Media365, publié le vendredi 14 juillet 2017 à 07h02

Alors que Chris Froome et Fabio Aru avaient fait un tout-droit dans les camping-cars lors de la 12eme étape du Tour de France, Romain Bardet a choisi de ne pas attaquer. Le vainqueur de l'étape s'en est expliqué après son triomphe.

Christopher Froome et Fabio Aru qui sortent de la route et se frayent un chemin comme ils peuvent entre deux camping-cars suite à une erreur de trajectoire de Mikel Nieve et les favoris qui n'en profitent pas pour attaquer les deux premiers du classement général. Au niveau de l'éthique sportive, bien évidemment que cela se respecte. Mais à chaud, de nombreux spécialistes se sont tout de même interrogés sur l'attentisme étonnant des leaders, et en premier lieu du futur vainqueur de l'étape Romain Bardet, alors qu'ils avaient peut-être là la possibilité de faire beaucoup de dégâts. Parmi les nombreuses questions auxquelles a eu droit le Français après sa démonstration sur l'altiport de Peyragudes, le héros du jour n'a donc pas échappé à une question sur la passivité du groupe maillot jaune alors débarrassé précisément à ce moment de la course du maillot jaune. Et ce alors que se profilaient les premiers mètres de la montée vers le Col de Peyresourde.
Bardet : « D'accord avec Quintana pour ne pas profiter de la situation »
« Ça me paraissait normal, a répondu le coureur de l'AG2R-La Mondiale, presque surpris que l'on puisse lui demander une telle chose. Je ne me voyais pas attaquer sur un ennui comme ça. » Toutefois, en grattant davantage, on a pu apprendre jeudi que Bardet s'était résolu à ne pas bouger uniquement après avoir consulté Nairo Quintana. Un dialogue très bref qui a débouché sur un pacte de non-agression. « Lorsque Froome et Aru ont fait leur tout-droit, j'ai demandé à Quintana s'il avait vu ce qu'il s'était passé, et on était d'accord tous les deux pour ne pas profiter de la situation. » Dimanche dernier, Aru n'avait, lui, pas hésité une seule seconde en voyant son rival numéro 1 lever la main pour demander sa voiture suite à un ennui mécanique. L'Italien, aujourd'hui leader du général, était immédiatement passé à l'attaque sur la gauche de la route. Etonné comme tout le monde ce jour-là de la manœuvre du champion d'Italie, Bardet ne s'imaginait même pas rendre la monnaie de sa pièce au leader de l'équipe Astana. Pour le dauphin de Froome en 2016, le sport, ce n'est pas ça. « Je ne trouvais pas loyal qu'il y ait une opération contre eux, ça a été respecté, c'est bien. » L'Auvergnat a fait bien mieux, en faisant taire tout le monde vingt kilomètres plus loin. Et sans s'attirer le moindre commentaire cette fois.

 
7 commentaires - 12eme étape : Mais pourquoi Bardet n'a-t-il pas attaqué Froome ?
  • La question à poser c'est surtout pourquoi Bardet n'a pas attaqué plus tôt ? Pourquoi a-t-il attendu le dernier moment et qu'un autre lance l'attaque à sa place ? N'était-il pas capable de voir que Froome était en difficulté ?
    S'il veut pouvoir gagner une grande course un jour, il faudra qu'il ose !!! Qu'il prenne des risques... enfin !!!
    Je note globalement une passivité lamentable et généralisée chez tous les adversaires de Froome.

  • Attaquer, j'ai la sérieuse impression que ceux qui écrivent n'ont jamais fait de vélo!!
    Hier, le profil de l'étape ne permettait pas d'attaquer avant la dernière montée, en effet, prendre une petite minute avant, et rouler tout seul devant avec les descentes qui se succèdent, c'est juste aller au suicide, et risquer d'y laisser des forces qui manqueront le moment venu!
    Par ailleurs, quand les trois hommes concernés sont à peu près au même niveau sur une ascension, le calcul et la stratégie sont de mise! Les coureurs connaissaient le parcours et savaient que le final, à savoir le dernier kilomètre, était dur et d'autant plus dur que la dernière ascension s'est faite très vite!
    Avec 10 secondes de bonification au vainqueur de l'étape, le prestige de gagner une étape, et la possibilité pour Aru de prendre le maillot, et pour Bardet de se rapprocher de très près de Froome, ce fut la bonne stratégie qui a payé, de plus, au delà du temps il y a l'aspect psychologique, celui qui fait apparaître à Froome qu'il peut être battu, et que ses adversaires sont aussi forts, voir plus forts en montagne, et ce, malgré l'absence de leurs équipiers dans le final!
    Pour finir, il ne faut pas oublier que les étapes des Alpes seront le juge de paix de ce tour, et ce sera sur une étape, voir deux au plus que le tour se jouera!
    Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra à Bardet et Aru un peu plus d'une minute, voir deux minutes, pour espérer gagner le tour, car le contre la montre à Marseille ne leur sera pas favorable.

    Tout à fait d'accord avec votre analyse.

    L'analyse est peut etre bonne , mais si les adversaires de Froome s'etaient tous ligués pour reellement l'attaquer , pas sur qu'il aurait resisté vu la façon dont il s'est ecroulé sur les 300 derniers metres . C'etait peut etre aussi pour lui un jour sans ?

    Pour info, Landa a bien mis une cartouche à Bardet et Aru aujourd’hui même! 1mm 46 exactement ! j'avais donc bien vu ! Il était bien capable de gagner l’étape s’il l'avait voulu hier !

    hawkthan, celui qui a mis une cartouche, c'est Warren Barguil qui a gagné l'étape!
    Quant à votre analyse elle n'et pas juste, je m'explique! Si hier comme vous dites Landa avait pu mettre une cartouche il l'aurait mise, et vous savez pourquoi? Parce qu'il aurait ainsi empêché Aru de prendre le maillot, car jusqu'à preuve du contraire il est bel et bien l'équipier de Froome!! Hors c'est hier que Froome à perdu le maillot et c'est Bardet qui a gagné!!
    Aujourd'hui, si Landa était à une minute de Aru, jamais il n'aurait pu partir, pas plus que Barguil et les autres, regardez le classement avant cette étape et comprenez la course!
    Bardet et Aru avec moins d'équipiers ne devaient que suivre Froome et rien d'autre! Landa étant à plus de trois minutes, ils ne pouvaient se lancer à sa poursuite, ils savaient que la dernière montée leur permettrait de limiter l'écart et de conserver leur classement! C'est exactement ce qui s'est passé!
    Maintenant vous verrez que Landa ne pourra plus partir comme il veut!
    Enfin, je pense moi que sa sortie possible est aussi liée au fait que la Sky n'est plus sûr de voir Froome gagner, alors ils ont stratégiquement, tout en sachant que Landa pourrait partir sans problème, accepter qu'il s'échappe sans protéger Froome, un leader de rechange, en somme, stratégie qui va sans aucun doute poser des problèmes au sein de cette équipe, car Froome doit le voir d'un mauvais oeil, et de plus il vient de perdre un équipier qui a de toute évidence maintenant un statut ne pouvant le reléguer à celui de domestique!

    Vous au moins vous avez la science du vélo; vous s'avez de quoi vous parlez ,pas comme une majorité d'internaute , je souscris à votre analyse.

  • parce que ce sont des moutons a la solde du maillot jaune ils n ont pas les couilles d attaquer et si il y en a un qui le fait il sera critiqué et mis a l écart du groupe ce qui n est pas du tout normal

    Et vous, vous en avez des couilles ?

  • Pour attaquer il faut avoir les moyens , la suite nous l'a montré , Quintana avec plus d'une minute de retard et un final au sprint sur 600m par des hommes épuisées . C 'est dur le tour

  • Pourtant, lors du GIRO 2017, Tom DUMOULIN leader du classement général s'arrête pour satisfaire un "gros" besoin et personne ne l'a attendu.
    Si on compare les écarts de temps entre le moment ou il remonte sur son vélo et ceux qu'il y a à l'arrivée de l'étape, ils ont diminué. Est ce à dire qu'il y a eut malhonnêteté sportive?
    Si L Hamilton au volant de sa mercedes sort de la piste et que S Vettel le double a ce moment, doit-il lui rendre sa place?
    C'est peut être stupide comme question, mais lorsque l'on fait un sport "mécanique" (le vélo est une machine) on est dépendant des aléas dû à cette mécanique.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]