17eme étape / Romain Bardet : " J'ai tout donné "

17eme étape / Romain Bardet : ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le jeudi 20 juillet 2017 à 18h39

Troisième en haut de l'Izoard, Romain Bardet a tout tenté pour distancer Christopher Froome, en vain. A l'arrivée, le grimpeur français semblait très marqué par l'effort, puisant dans ses réserves jusqu'à la ligne à la recherche des bonifications.

Très éprouvé à son arrivée au sommet de l'Izoard, à plus de 2000 mètres d'altitude, Romain Bardet a tout donné. Tentant de distancer le maillot jaune Christopher Froome a plusieurs reprises, il a tenté de mettre la main sur la course avec ses coéquipiers d'AG2R et poussé dans leurs retranchements la plupart des membres du top 10. Des attaques pas encore suffisantes pour récupérer le graal, mais le Français n'a pas de regrets : « J'ai tout donné. J'ai cru que j'allais asphyxier en passant la ligne, c'était tout dans le mental. On a marqué la course de notre empreinte, couru comme une grande équipe. Je connaissais bien la montée, je savais que quand j'allais attaquer, ça allait faire mal. L'idéal aurait été que je retombe sur Barguil. Je veux tirer un coup de chapeau à mon équipe, qui m'a mise sur orbite. Tout le monde était à fond quand ça s'écartait, puis les favoris ont attendu que j'attaque. J'ai voulu jouer fin tacticien, faire croire à Froome que je n'étais pas bien, avant de porter mon effort peu avant le re-plat. Après, à 500 mètres de la ligne, j'ai tenté le tout pour le tout pour faire des petits écarts, je n'ai aucun regret. »
Bardet remet le couvert l'an prochain?
Avec Bardet, Barguil ou autre Pinot, la jeune garde française va pouvoir jouer des coudes sur le Tour de France les prochaines années. Et même si la Grande Boucle version 2017 n'est pas encore terminée, Romain Bardet est déjà optimiste pour l'an prochain : « C'est super pour Warren (Barguil, ndlr). Une belle victoire à la pédale ! C'est cool qu'il y est plusieurs français capable de gagner le Tour les prochaines années. Quant à nous, le Tour est déjà réussi cette année. On confirme notre prestation de 2016, on a encore passé un cran, et c'est très bon pour la suite. »

J'ai tout donné, j'ai cru que j'allais asphyxier en passant la ligne, c'était tout dans le mental. On a marqué la course de notre empreinte, couru comme une grande équipe. Je connaissais bien la montée, je savais que quand j'allais attaquer ça allait faire mal. L'idéal ça aurait été que je retombe sur Warren Barguil, mais c'est super pour lui, une victoire à la pédale. C'est cool qu'il y est plusieurs français les prochaines années pour gagner le Tour, c'est bien. Chapeau à mon équipe, qui m'a mise sur orbite. Tout le monde était à fond quand ça s'écartait, les favoris attendaient que j'attaque mais j'ai voulu jouer fin tacticien. J'ai fait croire à Froome que j'étais pas bien et puis j'ai fait l'effort juste avant la descente et puis après j'ai tenté le tout pour le tout à 500m, y a pas de regrets on a fait la course qu'il fallait. Il reste le chrono mais je pense que le tour est déjà réussi, on confirme notre prestation de l'an dernier, on a encore passé un cran, c'est très bon pour la suite.

 
1 commentaire - 17eme étape / Romain Bardet : " J'ai tout donné "
  • Le mental comme a dit le "Président" !!!!!!
    Celui qui a tout donné sur ce tour c'est bien Waren .......... maillot à pois et 2 victoires d'étapes dont celle-ci.

    si dans la descente URAN ne fait pas le travail Bardet saute pour de bon ,il n'a pas le coffre d'un vainqueur potentiel d'un tour ,ni le coffre de Barguil ,lui fini vraiment à la pédale et en grand champion ,deux vistoires au tour et pas n'importe quelle victoire à chaque fois au sommet ,en plus le 14 juillet et celle d'aujourd'hui au sommet chapeau Mr Barguil

    PPC
    Vous ne comprenez rien au vélo, Barguil profite aujourd'hui et il le reconnait sur France 2 du fait que les leaders se neutralisent et lors de sa victoire du 14 juillet du fait qu'il est relativement loin au classement. Bardet lui , a la pression du leader et d'un vainqueur potentiel, ce n'est pas la même chose! Perso je dis bravo à Bargil et Bardet. Pour finir même sans Uran, Bardet allait rentrer, mais j'imagine que pour vous ceci est difficile à comprendre!

    Heureusement que certains connaissent le vélo (comme didsavoy74) pour vous expliquer comment fonctionne le cyclisme .... Barguil à 30 secondes de Froome n'aurait pas pu s'échapper !!!!!

    Barguil ne représente pas un danger pour Froome, Bardet oui. Cela n'enlève rien à sa victoire et son panache, et n'oubliez pas que Bardet a gagné son étape également dans les Pyrénées le 13 Juillet et Barguil le lendemain.
    Alors dire que Bardet n' a pas tout donné est vraiment une insulte que vous faites à ce jeune champion. Il a tout essayé , fait roulé son équipe, ses équipiers sont allé au bout du bout mais que faire contre la Sky et son armada qui de plus avec Landa a un second leader en réserve en cas défaillance de Froome.
    Et pour PPC Bardet serait rentré sur Froome même sans Uran et c'est bien normal de la part du Français de profiter une fois de la roue du suceur patenté du peloton.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]