20eme étape (Marseille - Marseille) : Les Français et la vie des maillots

20eme étape (Marseille - Marseille) : Les Français et la vie des maillots©Media365
A lire aussi

Media365, publié le samedi 22 juillet 2017 à 18h43

Christopher Froome met tout le monde d'accord, Warren Barguil élu super-combatif du Tour... Voici ce qu'il faut retenir concernant les Français et la vie des maillots.

Les Français
Les chances de succès des Français sur cette 20eme étapes étaient infimes, pour ne pas être inexistantes. Pour ne rien arranger, Pierre Latour, le champion de France du contre-la-montre, est tombé et n'a donc pas été au niveau espéré. Comme souvent sur chrono, c'est l'expérimenté Sylvain Chavanel (38 ans) qui a sauvé les meubles avec une dixième place. Alexis Vuillermoz s'est arraché pour grimper au classement général (treizième), alors que Warren Barguil a chuté au dixième rang. Dans un jour sans, Romain Bardet n'a pas pu revenir sur Christopher Froome, a laissé filer Rigoberto Uran et a contenu le retour de Mikel Landa pour une seule seconde. Mais le podium est assuré pour l'Auvergnat !
La vie des maillots
Maillot jaune : Christopher Froome (GBR/Sky)
Le patron du Tour, c'est (encore) lui. Solide en montagne, sans toutefois avoir écrasé la concurrence, Christopher Froome a mis les points sur les i ce samedi. Troisième de l'étape, «Froomey » a relégué Uran à plus de cinquante secondes au classement général, Bardet et Landa à plus de deux minutes. Dimanche, sur les Champs-Elysées, le Britannique montera sur la plus haute marche du podium de la Grande Boucle pour la quatrième fois de sa carrière.
Maillot vert : Michael Matthews (AUS/Sunweb)
78eme de l'étape, Michael Matthews n'a pas réellement pesé sur les débats. Mais peu importe pour l'Australien, qui visera une troisième victoire dimanche à Paris.
Maillot à pois : Warren Barguil (FRA/Sunweb)
Acclamé par le public tout le long du tracé et davantage encore au sein de l'Orange Vélodrome, Warren Barguil a fini dix-neuvième de l'étape. Dépassé par Alberto Contador au classement général, le Breton a eu une bonne nouvelle dans la journée : il a été élu super-combatif du Tour (voir plus bas).
Maillot blanc : Simon Yates (GBR/Orica-Scott)
Il lui fallait finir le travail, et il n'a pas tremblé. Un an après Adam Yates, c'est Simon, son frère jumeau, qui remportera le classement du meilleur jeune. Le Britannique a terminé dans le même temps que son plus proche poursuivant, le Sud-Africain Louis Meintjes.
Super-combatif du Tour : Warren Barguil (FRA/Sunweb)
Deux victoires d'étapes de prestige, une dixième place au classement général, un maillot à pois de meilleur grimpeur... Et un dossard de super-combatif du Tour pour Warren Barguil ! Toujours à l'attaque dès que la route s'élevait, le coureur de la Sunweb a remporté ce prix honorifique, avec plus de voix que ses deux concurrents, Thomas De Gendt et Michael Matthews.

 
0 commentaire - 20eme étape (Marseille - Marseille) : Les Français et la vie des maillots
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]