5eme étape (Vittel - La Planche des Belles Filles) : Les Français et la vie des maillots

5eme étape (Vittel - La Planche des Belles Filles) : Les Français et la vie des maillots©Media365
A lire aussi

Media365, publié le mercredi 05 juillet 2017 à 18h21

Thomas Voeckler à l'avant, le passage de témoin entre Geraint Thomas et Christopher Froome, Fabio Aru nouveau maillot à pois... On fait le point sur les performances des Français et sur les porteurs des différents maillots distinctifs.

Les Français
Pour son dernier Tour de France, Thomas Voeckler ne veut avoir aucun regret. L'Alsacien s'est invité parmi l'échappée du jour, en compagnie notamment de Pierre-Luc Périchon. Mais les deux hommes ont accusé le coup dès le pied de la Planche des Belles Filles et ont été engloutis par le peloton. Visiblement encore à court de forme après son Giro réussi (4eme), Thibaut Pinot n'a pas été en mesure de suivre le rythme des favoris, à l'instar d'un autre régional de l'étape, Alexis Vuillermoz, et de Warren Barguil. Lilian Calmejane s'est signalé en portant une attaque dans les derniers kilomètres, mais cette tentative n'a pas fait trembler la Sky, qui l'a rapidement rattrapé. Enfin, si Pierre Latour a craqué dans les derniers hectomètres, Romain Bardet a quant à lui parfaitement su rester dans les roues de ses rivaux au classement général.
La vie des maillots
Maillot jaune : Christopher Froome (GBR/Sky)
Après quatre journées passées en jaune, Geraint Thomas s'est délesté de son précieux maillot ce mercredi. Le Britannique s'est mis au service de son leader, Christopher Froome, auquel il cède les commandes du classement général. Le triple vainqueur de l'épreuve est donc déjà en tête de la course, alors que nous n'en sommes qu'au milieu de la première semaine. Charge à ses adversaires, maintenant, de le faire tomber de son piédestal.
Maillot vert : Arnaud Démare (FRA/FDJ)
Le maillot vert est le seul à ne pas changer de propriétaire à l'issue de cette cinquième étape très animée. Arnaud Démare n'a pas eu à forcer, se contentant d'engranger quelques points supplémentaires lors du sprint intermédiaire. Il sera certainement davantage sous pression jeudi, où une arrivée massive peut avoir lieu du côté de Troyes.
Maillot à pois : Fabio Aru (ITA/Astana)
Vainqueur de l'étape, Fabio Aru est arrivé en tête au sommet de la Planche des Belles Filles, une difficulté répertoriée en 1ere catégorie. L'Italien récolte donc dix points au classement de la montagne, et le maillot à pois qui va avec. Porteur de cette tunique jusque-là, Nathan Brown n'a absolument pas été en mesure de lutter dans l'ascension finale.
Maillot blanc : Simon Yates (GBR/Orica-Scott)
Sixième ce mercredi, Simon Yates s'est rappelé au bon souvenir des observateurs, qui connaissaient davantage son frère Adam, quatrième du Tour 2016. Le Britannique s'empare du maillot blanc, au détriment de Pierre Latour, désormais troisième de ce classement du meilleur jeune. 
Combatif du jour : Philippe Gilbert (BEL/BMC)
Le jour de son 35eme anniversaire, Philippe Gilbert a décidé de prendre l'échappée. Le Belge a passé toute la journée en tête, et a été repris sur les pentes abruptes de la Planche des Belles Filles. Il pourra néanmoins se consoler ce jeudi, avec le dossard rouge dans le dos.

 
2 commentaires - 5eme étape (Vittel - La Planche des Belles Filles) : Les Français et la vie des maillots
  • C'est vrai que Fromm n'a aucun mérite mais il faut tout de même les sucer les roues jusqu'à 200 m de la ligne, certains favoris ont déjà lâché prise.

  • esti  (privé) -

    objectif de la SKY prendre le maillot jaune a la première étape et le ramener a Paris.
    alors pourquoi dire que untel est vainqueur du tour alors que sans son équipe il ne serait rien Fromm n' a pas arrêté de sucer les roues j jusqu'à 1 km du sommet

    Oui , et c'est pour ça que je ne lui trouve aucun mérite , cat en fait il pique le maillot jaune à son coéquipier ... !

    Il faut reconnaitre aux Britanniques leur pragmatisme : pour gagner la course, il faut tuer la course. et ils s'y emploient : les meilleurs coureurs, tous leader potentiel, les meilleures technologies même à peine brevetés, sur le principe :"si ce n'est pas encore interdit, c'est que c'est autorisé", et un leader malade depuis l'enfance sous autorisation thérapeutique, donc légalement, mais normalement malheureusement, autorisé à prendre des produits au vu et au su de tous.
    Prosternation : bravo !

    esti  (privé) -

    il faut surtout reconnaître aux Britanniques l'art et la manière d'utiliser les potions magiques avec les produits de camouflages

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]