9eme étape : Barguil, Gallopin et Froome à l'honneur

9eme étape : Barguil, Gallopin et Froome à l'honneur©Media365
A lire aussi

Media365, publié le dimanche 09 juillet 2017 à 18h39

Voici le point sur la 9eme étape des Français et la vie des maillots.

Les Français
La France est passée à quelques millimètres de remporter une deuxième victoire en deux jours. Magnifique durant toute cette journée, Warren Barguil, qui pensait avoir course perdue quand il a été rattrapé par le peloton des favoris, a finalement joué le sprint à fond mais a été sauté sur la ligne par Uran. Romain Bardet, qui a lui aussi rêvé de la victoire mais a été rattrapé à 2km de la fin, termine quatrième et se retrouve sur le podium provisoire du Tour. Pierre Latour, 15eme de l'étape, est le deuxième Français au général (13eme à 5'30). De nombreux autres tricolores ont animé cette étape, à l'image de Tony Gallopin, qui a fait une partie de la Montée du Chat en tête, avant d'être repris par Barguil. Pierre Rolland et Thibaut Pinot, membres de la grosse échappée matinale, n'ont pas été en mesure de suivre le rouleur slovène Primoz Roglic dans le premier col hors catégorie de la journée, le col de la Biche. Ils ont terminé à respectivement 18 et 27 minutes d'Uran. Inquiétant pour la suite... Un coureur qui ne nous inquiétera plus, c'est Arnaud Démare, à bout de forces, qui est arrivé hors délais en compagnie de trois équipiers de la FDJ (dont Delage).
La vie des maillots
Maillot jaune : Chris Froome (GBR/Sky)
A deux semaines de l'arrivée sur les Champs-Elysées, le tenant du titre est toujours en jaune. Malgré une frayeur en raison d'un incident mécanique dans la Montée du Chat, Chris Froome n'a pas vraiment été inquiété. Bien aidé par les autres favoris, il a roulé pour rattraper Romain Bardet à deux kilomètres de l'arrivée. Il va désormais rester au chaud pendant trois jours (une journée de repos et deux journées de plat), jusqu'aux Pyrénées. Point négatif de cette journée : la perte de Geraint Thomas, qui aurait pu lui être utile dans les moments durs des deux prochaines semaines...
Maillot vert : Marcel Kittel (ALL/Quick-Step Floors )
Marcel Kittel a terminé 154eme de l'étape, à 37'26, mais sa journée a été positive, puisqu'avec la mise hors délais d'Arnaud Démare, il perd un sérieux concurrent pour le maillot vert. Son nouveau rival se nomme Michael Matthews, qui a su se glisser dans l'échappée du jour pour aller glaner 20 points au milieu des cols hors catégorie. Kittel compte 52 points d'avance sur l'Australien.
Maillot à pois : Warren Barguil (FRA/Sunweb)
Après son magnifique numéro dans l'étape des Rousses, Lilian Calmejane, qui a terminé à 31'23 d'Uran, n'a logiquement pas pu conserver son maillot lors de cette terrible étape jurassienne. C'est Warren Barguil, passé en tête au sommet de deux des trois cols hors catégorie au programme de la journée, et qui avait déjà glané des points la veille, qui s'empare des pois. Il devrait garder ce maillot jusqu'aux Pyrénées.
Maillot blanc : Adam Yates (GBR/Orica-Scott)
Onzième de l'étape à 1'15 d'Uran, le Britannique a réussi une belle journée, d'autant plus qu'il a creusé l'écart sur son principal rival Louis Meintjes (2'58 d'avance désormais). Le Britannique est bien parti pour succéder à son frère au palmarès. Pierre Latour est troisième à 3'28 et Emanuel Buchman à 6'44.
Combatif du jour : Warren Barguil (FRA/Sunweb)
Aux avant-postes samedi, Warren Barguil avait reconnu qu'il avait « couru comme un idiot ». Ce dimanche, il est reparti à l'attaque, dès les premiers kilomètres, et est passé en tête du Grand Colombier et du Mont du Chat. En tête jusqu'à 12km de l'arrivée, quand Romain Bardet l'a rejoint, le Français a bien mérité son dossard du plus combatif.

 
4 commentaires - 9eme étape : Barguil, Gallopin et Froome à l'honneur
  • sky et astana à bannir, dans 4 ans on reverra le classement

  • En effet après le violant coup de coude porté sur Aru, il faut espérer que le leader ne soit plus à l'honneur, sinon il faut rayer le mot honneur du dictionnaire !

  • une chose que vous aurez sans doute noté comme moi et dont Jalabert c'est étonné en direct, après son changement de vélo, la première chose que fait Froome c'est bidouiller son compteur ou mini ordi, n'avait-il rien d'autre à faire à ce moment ?? ensuite il se met à mouliner à fond à un rythme de pédalage incroyable !!! que cache ce changement de vélo ???
    Le tour est plié de toutes façons, sauf gros incident de Froome, d'ailleurs on a vu aujourd'hui que ses suivants se battaient déjà pour les places d'honneurs. Quand Bardet s'échappe Froome demande à Aru et Fulgsang de coopérer à la chasse et ses deux crétins le font!! Pathétique!!

  • l'effet Armstrong est en train de se reproduire avec froome le tricheur...frais comme au départ...bizarre

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]