9eme étape : Une étape très difficile qui va faire le tri chez les favoris et outsiders

9eme étape : Une étape très difficile qui va faire le tri chez les favoris et outsiders©Media365
A lire aussi

Media365, publié le dimanche 09 juillet 2017 à 09h35

Ce dimanche, la 9eme étape du Tour de France, avec trois cols hors catégorie au programme, promet d'être passionnante, d'autant plus que la pluie pourrait faire son apparition. Chris Froome devrait être attaqué de toute part, reste à savoir s'il pourra résister.

Le Col de la Biche, le Grand Colombier, le Mont du Chat... Derrière cette toponymie animalière, se cache en fait l'une des étapes les plus terribles du Tour de France 2017. Ce dimanche, les 197 coureurs du peloton vont vivre un enfer : 4600m de dénivelé positif, 3 cols classés hors catégorie, et des descentes dangereuses, d'autant que des orages sont annoncés sur la route du Tour ! Mais c'est à travers ces étapes dantesques qu'on voit les grands champions, et ce dimanche soir, à coup sûr, on saura qui peut encore viser la victoire, le podium ou le Top 5 de ce Tour de France, et ceux qui devront se contenter de victoires d'étapes. Si les favoris et outsiders se sont réservés samedi lors de l'étape arrivant aux Rousses, nul doute qu'ils vont tout donner entre Nantua et Chambéry (181,5km) pour tenter de faire vaciller le maillot jaune de Chris Froome ou se replacer au classement. Avec pas moins de quatorze coureurs se tenant en 89 secondes, les postions devraient être bouleversées à l'arrivée dans la préfecture de la Savoie.
Bardet : « Rester passif n'est pas une option »
« Je pense que Chris a besoin de plus de temps. Il ne veut pas aller à Marseille (où se disputera un contre-la-montre à la veille des Champs-Elysées, ndlr) avec seulement vingt secondes d'avance. Aujourd'hui (samedi), ce n'était pas une étape pour prendre du temps. Demain (dimanche) sera un gros test, car enchaîner avec l'étape d'aujourd'hui ne sera pas facile. Ça va être brutal. J'espère que la météo sera bonne, car les descentes sont dangereuses, même quand il ne pleut pas », témoignait Dan Martin (4eme à 25 secondes) aux Rousses. Même son de cloche du côté de Romain Bardet (7eme à 47 secondes) : « J'espère pouvoir être à l'attaque, mais pas tout seul. Il y aura deux autres chances dans les Pyrénées, et deux dans les Alpes, et ensuite le Tour sera presque fini. Il ne faut pas manquer les opportunités. Chris a le maillot jaune et sait comment gérer. Pour les autres, rester passif n'est pas une option. » Mais attention à l'accumulation des efforts : « L'étape d'aujourd'hui (samedi) a été très rapide et on pourrait en payer le prix demain », prévient Alberto Contador (8eme à 52 secondes).
Le Mont du Chat en juge de paix
Le Mont du Chat, avec ses 8,7km d'ascension à 10,3%% de moyenne, dont le sommet sera situé à 26km de l'arrivée, est redouté par tous les coureurs. La plupart l'ont déjà gravi lors du dernier Critérium du Dauphiné (victoire d'étape et au général de Jakob Fuglsang) et savent que la différence devrait se faire à ce moment-là. « Quand on voit où est placé le Mont du Chat dans l'étape, après quatre grosses montées, et après l'étape que nous avons eu samedi, je pense que ça peut être une montée très décisive, estime Chris Froome. Certains candidats au classement général vont gagner du temps, d'autre vont en perdre. Je connais la descente du Mont du Chat pour l'avoir faite au Dauphiné. Elle est très technique, très piégeuse. Mais je crois que les différences se feront finalement plus dans les montées que dans les descentes. Sauf si la route est humide. » « Chaque moment de faiblesse dans le Mont du Chat fera perdre du temps qu'il sera presque impossible à reprendre, analyse de son côté Romain Bardet. Cette ascension va causer des dommages. On aura déjà passé six heures sur le vélo. Ce sera un vrai test d'excellence ». Seuls les excellents coureurs auront leur mot à dire dimanche. On en salive à l'avance !

 
4 commentaires - 9eme étape : Une étape très difficile qui va faire le tri chez les favoris et outsiders
  • Froome, cest armsrong , la mobylette drogué on en reparlera , dans quelque temps,quand il aura gagner 8 tour !!!

  • S'il pleut dans la dernière descente et si il passe avec les "favoris" le dernier col, Froome va essayer de faire la différence avec son équipe (glauque) de larbins , Porte est souvent coincé sur le mouillé!

  • alors la on va voir les supers dopés à l'oeuvre je pense bien entendu au Froome avec un traitement ayant une longueur d'avance comme d'habitude '(je pense encore aux jeux de Londres une véritable esbrouffe!!!!) sans oublier son équipe de robots!!! Il suffit de les voir pédaler comme des mécaniques pour etre fixés!!!et que dire des commentaires hypocrites des journalistes qui bien entendu jouent le jeu!!!!!allons,dans quelques années on saura la vérité ,mais pendant ce temps le Froome se sera bien fichu de nous;

    Londres t Rio en ce qui concerne l'ensemble de l'équipe d'Angleterre!! Exemple athlètes (Mo Farah) , nageurs , cyclistes sur piste en particulier!

  • Je pense que Lilian à plus de mérite que froome qui se laisse bercer dans le peloton au moins il n'as pas peur de prendre des risques heureusement qu'il y en à quelques uns qui anime la course car se serait ennuyeux.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]