Astana : La perte du maillot jaune n'est pas une catastrophe

Astana : La perte du maillot jaune n'est pas une catastrophe©Panoramic, Media365
A lire aussi

Media365, publié le samedi 15 juillet 2017 à 18h55

Alors que Fabio Aru a perdu le maillot jaune à Rodez, l'équipe Astana n'est pas décidée à en faire une catastrophe et prend cela avec philosophie.

Fabio Aru a été piégé dans le final de la 14eme étape et a concédé 24 secondes à Chris Froome, qui s'est de nouveau emparé du maillot jaune de leader du Tour de France. Du côté de l'équipe Astana, par la voix de Dimitry Fofonov, la philosophie est de mise après ce coup dur. « Dans les étapes comme ça, c'est inattendu. Fabio Aru a payé les efforts qu'il a pu faire hier (vendredi). Il était tout seul et a bien pu répondre à la plupart des attaques. Il était isolé, sans l'équipe, et a payé son effort aujourd'hui (samedi), assure au micro de France Télévisions le directeur sportif de l'équipe Astana. Mine de rien, ça a roulé toute la journée avec du vent de côté où il fallait se protéger tout le temps, il fallait être tout le temps devant pour ne pas prendre une cassure avec les bordures. Parfois, tu payes l'addition à la fin. Une arrivée comme celle d'aujourd'hui est explosive avec les équipes de sprinteurs-baroudeurs qui sont allé très vite. Pour un grimpeur comme Fabio, ce n'est pas son terrain de jeu. »

Fofonov : « On a tout de suite compris qu'il fallait calculer »

Les dirigeants de l'équipe Astana, dont Alexandre Vinokourov, n'ont pas immédiatement réalisé ce qu'il se passait sur la route du Tour de France mais, rapidement, l'évidence de la perte du maillot jaune dans une étape qui ne devait pas poser problème s'est fait jour. « On n'a pas eu l'information en direct mais on a tout de suite compris qu'il fallait calculer, qu'il y avait des cassures, assure Dimitry Fofonov. Les classements arrivent aussi tout de suite par SMS mais, comme ça n'est pas arrivé tout de suite, on a compris qu'il y avait des cassures et qu'il fallait voir ce qu'il se passait. C'est comme ça, on a perdu le maillot jaune mais, comme on dit, on a perdu une bataille mais on n'a pas perdu la guerre ! » Un rebondissement qui pourrait ne rester qu'une péripétie dans ce 104eme Tour de France, si Fabio Aru parvient à refaire son retard dans les Alpes.

 
8 commentaires - Astana : La perte du maillot jaune n'est pas une catastrophe
  • Non, froome est super protégé et les autres coureurs le laisse controler la course il faut voir le train sky et personne ne réagit complices?

  • ASTANA : Cette équipe dirigée par Vinokourov ce coureur contrôlé plusieurs fois positif et déclassé plusieurs fois et il fait moyen tout de mm de monter une équipe. Perso je pense que çà ne devrait pas être possible. Tu parles d'un exemple !!!

  • Je pense que pour la suite il est bon que Aru ai perdu le maillot . C'est un attaquant , et lorsqu'il etait premier il avait tendance a suivre et controler . Ce n'est pas dans son temperament , et je crois que maintenant avec les autres pretendants ça va bouger . Froome est plus prenable que les autres annees , c'est a eux de jouer et de ne plus temporiser .

  • Astana n'a pas les coureurs pour protéger un maillot jaune .C'est dommage pour ARU seul il peut rien faire surtout comme une fin d'etape comme aujourd'hui.
    FROOME avec la SKY est super aidé. Pourquoi n'avoir pas gardé NIBALI lui il aurait fait le bouleau pour sauver le maillot jaunes .

  • quelle fin d'etape .Il fallait s'atendre a une attaque de froome mais en tout cas bravo a tous

    qu'elle attaque?????

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]