Bardet : " Dommage qu'il y ait déjà des calculs d'apothicaires "

Bardet : ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le vendredi 14 juillet 2017 à 21h03

Troisième au classement général alors qu'il est arrivé dans le groupe des favoris vendredi à Foix, Romain Bardet s'est montré agacé du comportement des prétendants au maillot jaune, qui ont fait trop de calculs à son goût lors de cette 13eme étape.

Romain Bardet a poussé son coup de gueule, et n'y est pas allé par quatre chemins. Déçu par les calculs qui se sont faits au sein du groupe des favoris lors de la 13eme étape du Tour de France vendredi, le Français a exprimé sa frustration à l'issue de la course : « C'était une étape très tactique plus que physique car il y avait un gros marquage entre les premiers du général. C'est dommage qu'il y ait déjà des calculs un peu d'apothicaires en milieu de deuxième semaine. (...) J'ai du mal à comprendre le comportement de certains coureurs mais chacun, après, a ses intérêts. Il y a encore beaucoup de route et j'espère qu'on ne s'en mordra pas les doigts à Paris (...) Il y a eu une belle course avec de grands champions comme Quintana ou Contador qui, blessés dans leur orgueil, sont revenus un peu dans le match ou Landa qui va être très dangereux. C'est dommage, il y avait 3, 4, 5 coureurs qui se dessinaient pour le podium et on laisse revenir dans le jeu beaucoup de monde », a déclaré le coureur de l'équipe AG2R La Mondiale.

Sans citer de nom, le troisième au classement général pensait peut être notamment à Fabio Aru, maillot jaune qui s'est contenté de gérer vendredi.

Voir aussi:

>>>13eme étape: Les classements du jour

>>>13eme étape: Les Français et la vie des maillots 

 
11 commentaires - Bardet : " Dommage qu'il y ait déjà des calculs d'apothicaires "
  • M. Bardet vous êtes un bon coureur mais ne commencez pas les polémiques à la Française , car si M. Bernard Hinault avait résonné comme vous il n'aurait jamais gagné tout ces tours de France . comme il dit souvent sur un tour il faut oser et se donner à fond ! alors de grâce faite un copie collé de ce champion .

    c'est sûr que le 14 juillet ça résonne! mdr!!

  • c'est l'hôpital qui se fout de la charité...quelle pipasse ce mec...

  • Mais monsieur BARDET, pourquoi n'attaquez-vous pas?.........Pourquoi vous contentez-vous de suivre le train train calculateur des autres???.......Si vous êtes plus fort qu'eux , faussez-leur compagnie.....Partez devant et ne restez pas collé en permanence à la six ou septième place du peloton comme vous le faites tous les jours!......A croire que le rythme des "calculateurs" vous convient parfaitement bien finalement. Pourquoi n'avez-vous pas pris le roue de CONTADOR et de LANDA hier?......Pourquoi n'avez-vous pas pris la roue de QUINTANA?.......Etiez-vous par hasard en train de "calculer" un coup?.......Allons, allons, restons modeste SVP........

    S'il avait pris la roue de Contador ou Quintana, hier cette échappée n'aurait jamais vu le jour!
    Je vous laisse deviner pourquoi!
    Juste une piste il en avait parfaitement les moyens, comme Aru, d'ailleurs!

    A Lugdunum.......Je vous repose donc la question.....s'il en avait les moyens, pourquoi ne l'a -t'il pas fait?.......Quand on veut gagner un grand TOUR à un moment ou à un autre il faut se découvrir et pas se contenter de suivre le train, au risque d'y laisser des plumes en se faisant contrer. En tous cas, ce n'est certainement pas à ceux qui sont devant lui au classement général de prendre ce risque. S'il veut gagner le Tour, qu'il aille chercher le maillot mais qu'il n'attende pas que ses adversaires lui offrent sur un plateau.

    je croyais vous avoir répondu! S'il avait pris la roue de Contador, il n'y aurait pas eu d'échappée, car Froome et Aru auraient aussi pris la roue de Bardet, ils sont actuellement sensiblement au même niveau en ascension, dans ce cas le risque de faire un effort trop tôt, pouvait porter préjudice aux chances de l'un et de l'autre de gagner le tour! Il y avait une dernière et très difficile ascension dans laquelle un effort prématuré aurait pu être fatal à l'un des trois protagonistes!
    Bardet est dans une posture où s'il veut gagner le tour, doit attaquer quand il se sent en position de le faire et au regard du profil de l'étape! Et c'est strictement la même chose pour Aru et Froome!
    La course d'un prétendant à la victoire finale n'est pas la même que ceux qui veulent gagner le maillot à pois, ou gagner une étape!
    Cette stratégie est naturellement logique dès lors ou les adversaires sont très proches en terme de performance, ce qui est manifestement le cas de ces trois coureurs!
    Enfin il vous aura aussi échappé que Bardet et Aru ne peuvent compter que sur eux mêmes, pas ou peu d'équipiers pour suppléer à leurs efforts, ce qui n'est pas le cas de Froome!
    Que vous soyez frustré est une chose, mais entre la réalité de la course et des enjeux pour ceux qui la font, il y a un gouffre!

    Ceux qui sont partis, avaient un bon de sortie, grâce au retard qu'ils possèdent au classement général!
    Le tour va se jouer sur les Alpes, et par conséquent chacun des acteurs, se préserve et se surveille, afin de ne pas hypothéquer ses chances avant ce rendez vous!
    Par ailleurs votre raisonnement à l'égard de Bardet pouquoi ne le portez vous pas sur Froome??
    C'est Aru qui était maillot jaune, et celui qui était le plus près au classement c'était Froome! Donc pourquoi Froome n' pas attaqué.?? Exactement Pour les mêmes raisons!

  • mais malheureusement c'est toujours comme çà

  • Bardet... suceur de roues point barre. Avant d'accuser les autres, il n'a qu'à faire comme W. Barguil, ça c'est un champion !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]