Contador : " Je n'ai pas pensé à abandonner "

Contador : ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le vendredi 14 juillet 2017 à 18h26

Troisième à Foix, Alberto Contador a été l'un des principaux animateurs de l'étape ce vendredi. Déçu de n'avoir pas réussi à s'imposer, l'Espagnol est néanmoins satisfait d'avoir relevé la tête après un début de Tour plutôt compliqué.

Vainqueur du Tour de France en 2007 et 2009, Alberto Contador était de retour sur les routes de l'Hexagone avec la ferme intention de peser dans la lutte pour le classement général. Las, le leader de la Trek-Segafredo n'a plus ses jambes d'antan. Lâché prématurément lors des premières étapes de montagne et notamment sur le mont du Chat, « El Pistolero » a dû revoir ses ambitions à la baisse. « C'est un Tour difficile pour moi, à tous les niveaux, a-t-il reconnu au micro de France Télévisions. Physiquement déjà, je me suis aperçu que j'étais un peu fatigué. Psychologiquement ensuite, j'ai accusé le coup parce que je pensais être bien mieux préparé. »
Contador : « Je n'ai pas pensé à abandonner »
Mais Contador n'a pas abdiqué pour autant et compte profiter du retard qu'il accuse au général pour animer les étapes. « Maintenant, il faut essayer de vivre au jour le jour, prendre les étapes les unes après les autres, a-t-il ajouté. Il reste encore une semaine de course. Mon objectif est de faire au mieux, j'aimerais réellement gagner une étape c'est sûr. Est-ce que j'ai pensé à abandonner, en voyant que je n'étais pas en forme ? Non. De même, je n'ai pas du tout la Vuelta à l'esprit. Je suis un battant, je vais me battre jusqu'au bout pour aller décrocher une victoire. J'adore le Tour de France, je compte bien rester jusqu'à la fin. »

 
5 commentaires - Contador : " Je n'ai pas pensé à abandonner "
  • Très belle réaction de ce champion dont j'admire le sens de l'attaque. Il n' a certainement plus les jambes d'antan, mais quel panache ! Il manque dans ce tour des types de sa trempe, pour le spectacle, mais aussi pour la beauté du cyclisme en général. Il n'est pas épargné par les chutes depuis des années. Souvenons-nous d'où il vient avec ce malaise grave fait au début de sa carrière qui aurait du le priver de compétition professionnelle. Chapeau monsieur pour votre courage et votre sens du panache !

    Encore une fois mais cela semble difficile à comprendre pour beaucoup ici... Quand vous accusez un retard ne vous permettant pas d'être dangereux au général, il est plus facile ensuite d'attaquer et de partir, car ceux qui prétendent à la victoire se surveillent et font la course entre eux, ensuite, et sur la dernière difficulté ils accélèrent le train et réduisent l'écart avec les échappées c'est ce qui c'est produit hier!
    Au cas ou vous ne l'auriez pas remarqué les leaders ont repris une minute trente aux échappées hier dans la dernière ascension! Ce qui signifient qu'ils roulent plus vite et plus fort que ceux qui s'échappent!
    En clair, Barguil, Contador, Landa, Quintana et j'en passe, n'auraientt jamais pu partir s'ils étaient à quelques secondes voir à une minute des leaders!
    Donc quand Bardet est critiqué cela est juste stupide car il ne court pas dans le même registre!
    Dites lui donc d'abandonner ses ambitions, qu'il prenne trois à quatre minutes de retard, et ensuite il pourra attaquer et faire un numéro!, Il faut savoir ce que l'on veut

  • j'aime beaucoup alberto, un homme avec beaucoup de charisme

  • Quel champion cet Alberto mais il n'a plus la giclette d'y il a qq annees

  • Ils ont laisser partir Contador car il est trop loin au classement général, c'est facile a comprendre.Du temps de Merckx personne ne pouvait sortir du peloton. Son nom le canibale était bien trouvé.Pour cette année je ne me fait pas de souci pour Froom.

  • Bardet est vaiqueur du tour, 30 ans apres Hinault, logique, non ......

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]