Contador : " Tout peut s'écrouler en un instant "

Contador : ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le samedi 01 juillet 2017 à 22h30

Soulagé de ne pas avoir chuté lors de cette première étape marquée par des conditions climatiques difficiles, Alberto Contador regrette cependant de déjà concéder une quarantaine de secondes sur Christopher Froome.

A l'instar de nombreux autres candidats déclarés au Top 10, Alberto Contador n'a pas pris de risque ce samedi, lors du contre-la-montre marquant le début du 104eme Tour de France. L'Espagnol a terminé 68eme de l'étape, avec un chrono à peine moins bon que ceux réalisés par Romain Bardet, Dan Martin ou encore Nairo Quintana. Mais le double vainqueur de la Grande Boucle (2007 et 2009) regarde plus haut, et constate avec une pointe de dépit que Christopher Froome n'a pas traîné en route (sixième). « Céder 42 secondes sur Froome, c'est énorme, a ainsi déclaré le Madrilène (propos relayés par Cyclismactu.net). Je ne sais pas s'il a pris plus de risques mais cela fait une grosse différence pour le contre-la-montre inaugural. J'ai été très prudent, surtout après avoir appris la chute de Valverde. Les jambes ont bien répondu. On prépare un Tour pendant quasiment six mois et tout peut s'écrouler en un instant, je ne peux que souhaiter une bonne récupération à Alejandro. C'est dommage de commencer comme ça, mais je suis dans un temps similaire à la plupart de mes rivaux. Maintenant, il faudra passer sans encombre les prochaines journées pour arriver en montagne avec des possibilités. » Rappelons qu'en 2016, « El Pistolero » était tombé dès la première étape, avant de jeter l'éponge quelques jours plus tard.

 
0 commentaire - Contador : " Tout peut s'écrouler en un instant "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]