Cyclisme - Tour de France - 10eme étape (Périgueux-Bergerac) - Y. Offredo : " Il y a un manque de motivation "

Cyclisme - Tour de France - 10eme étape (Périgueux-Bergerac) - Y. Offredo : ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le mardi 11 juillet 2017 à 18h44

Echappé durant plus de 170 kilomètres, le coureur de l'équipe Wanty Groupe Gobert Yoann Offredo a fait part de sa frustration au micro de France Télévisions. En effet, le coureur français regrette le manque d'ambition de certaines équipes.

Il est parti au kilomètre 0, et aurait bien pu faire cavalier seul si le benjamin du peloton Elie Gesbert ne l'avait pas rejoint. Dans une étape a priori réservée aux sprinteurs, peu de coureurs se sont lancés à l'aventure. Une situation que regrette Yoann Offredo, qui participe à son premier Tour de France : « Je suis d'un naturel joyeux, mais je suis frustré ce soir. Non pas parce que l'échappée n'est pas allée au bout, mais par le manque d'initiatives de certaines équipes. Il y a certainement des explications mais surtout un manque d'envie. » Relancé sur le fait qu'une échappée dans une étape de plat soit vouée à l'échec, Offredo répond : « C'est les coureurs qui font la course. Plutôt que de rouler avec la Quick-Step (l'équipe de Marcel Kittel, ndlr), si les équipes décident d'envoyer dix coureurs dans l'échappée, il y a peut-être une chance.Sinon, on reste en peloton et puis on lâche les sprinteurs comme des fauves sous la flamme rouge, mais c'est sans interêt. Il y a des parts de gâteau à prendre et certaines équipes pourraient jouer le jeu. »
Récompenser autrement les attaquants?
Pour remédier à ce problème qui se pose depuis le début du Tour de France, Yoann Offredo propose sa solution. Pour lui, l'UCI doit changer le règlement : « Pour le téléspectateur aussi cela doit être ennuyant. Par contre, si il y avait une rémunération en points ProTour pour les coureurs échappés, il y aurait peut-être plus d'attaques dans ce genre d'étapes. » Le message est lancé.

 
19 commentaires - Cyclisme - Tour de France - 10eme étape (Périgueux-Bergerac) - Y. Offredo : " Il y a un manque de motivation "
  • Tout à fait d'accord avec Y.Offredo. Cette année, le Tour est passablement ennuyeux !!! Des étapes de 200 bornes qui se résument à un sprint...Bof !!! Vivement la montagne que l'on sorte d'un peloton "soporiphique".
    Heureusement que Franck nous fait découvrir les faces cachées de notre belle France au gré du parcours. Merci à lui.

  • Plus d'adrénaline, moins de pub sur l'équipe 21 et la pétanque. Je passe définitivement mon "tour" pour cette année.

  • je trouve que depuis quelques années le TDF n'a plus aucun intérêt ! Dès le départ on sait qui arrivera en jaune ou vert à Paris ! il n'y a que le maillot à pois qui ne soit pas attribué en début et qui occasionne quelques bagarres !! Pour le reste on assiste à un spectacle totalement "plat" : souvent des promenades, qui n'a qu'un seul intérêt pour le téléspectateur : les paysages de notre beau pays ! Si les organisateurs ne changent pas certaines choses, nous irons dans peu de temps vers la fin de ce mythique tour (j'ai regardé le Giro : c'était beaucoup plus vivant et il y avait de la bagarre !!)

    Entièrement d'accord. Heureusement Franck Ferrand (autre plus doué que Paulo la science) nous instruit sur les belles régions françaises

  • Il faut des bonus pour les échappées. 30 ou 50 secondes de bonus pour deux minutes d'avance sur le peloton renouvelable toutes les heures. Il y aura sans doute un peu plus de motivation

  • Il est grand temps de trouver d'autres formules. C'est chiant archi chiant super chiant. Il est ermps de reprogrammer Derrick

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]