De Gendt l'a mauvaise

De Gendt l'a mauvaise©Media365
A lire aussi

Media365, publié le dimanche 23 juillet 2017 à 12h30

Thomas De Gendt s'est montré surpris de ne pas avoir reçu le prix de la combativité du Tour de France 2017. Le Belge a été devancé par Warren Barguil et réclame un jury international pour ce prix.

Le vote du public sur Twitter n'aura pas suffi. Thomas De Gendt ne remportera pas le prix Antagaz de super-combatif du Tour de France. Le Belge a été devancé par Warren Barguil, meilleur grimpeur et vainqueur de deux étapes. S'il s'est montré sportif, il n'a pas caché sa déception, lui qui a été de presque toutes les échappées cette années. « Je veux d'abord remercier le nombreux public, qui a voté pour moi. Il n'y a pas que les Belges, qui ont voté pour moi. Il y a aussi des étrangers. Cela signifie beaucoup à mes yeux. Le vote du public est plus important que celui du jury. Un seul vote du jury pour moi ? Vraiment ? Décevant », s'est-il laissé aller en commentaire samedi.

S'il a salué la performance de Barguil sur la Grande Boucle, De Gendt n'a pas manqué de tacler le jury qui attribue le prix de la combativité - Laurent Jalabert (France Télévisions et RTL), Greg Lemond (Eurosport), Marion Rousse (France Télévisions), le directeur de course du Tour (ASO) Thierry Gouvenou et les journalistes de presse écrite Jean Montois (AFP) et Alexandre Roos (L'Equipe). Pour lui, il ne faisait aucun doute que le Français allait l'emporter. « La réalité, c'est qu'il y a cinq Français dans le jury et forcément ça joue. S'il y avait cinq Belges, le résultat aurait été différent. Ça montre bien que la composition n'est pas bonne. Il faudrait un jury international pour décider du vainqueur de ce prix. Je suis déçu, très déçu. » Il ne serait pas surprenant de voir le Belge dans une des échappées de la dernière étape ce dimanche, histoire d'appuyer son message.

 
133 commentaires - De Gendt l'a mauvaise
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]