Etape 14 (Blagnac - Rodez) : Les Français et la vie des maillots

Etape 14 (Blagnac - Rodez) : Les Français et la vie des maillots©Panoramic, Media365
A lire aussi

Media365, publié le samedi 15 juillet 2017 à 18h15

Cette 14eme étape du Tour de France a vu Thomas Voeckler une nouvelle fois tenter sa chance aux avant-postes alors que le maillot jaune a changé de mains et revient à Chris Froome.

Les Français
Cette 14eme étape était promise à un baroudeur et, sans surprise, Thomas Voeckler a été le premier attaquant de cette journée sur le Tour de France. Le coureur de la formation Direct Energie a beaucoup donné et a été le dernier à résister au tempo imposé par Thomas De Gendt dans les 30 derniers kilomètres. Une fois cette échappée terminée, c'est le coureur de la formation Fortuneo-Oscaro Pierre-Luc Périchon qui a pris le relais avec Maurits Lammertink mais la présence d'un coureur de la formation BMC (Damiano Caruso) et de l'équipe Sunweb (Nikias Arndt) pour protéger leurs leaders, qui visaient la victoire d'étape, les a contraints à abandonner l'ambition d'aller au bout.

Le Français le mieux classé dans cette 14eme étape est... Romain Bardet. Le leader de la formation AG2R-La Mondiale s'est montré suffisamment malin pour lire les intentions de Chris Froome dans le final et limiter la perte de temps sur le Britannique. Le troisième du classement général ne lâche, sur la ligne d'arrivée, que quatre secondes au nouveau porteur du maillot jaune et reste plus que jamais dans la course à la victoire finale.
La vie des maillots
Maillot jaune : Chris Froome (GBR/Sky)
Après une étape de Foix où il a tenté une stratégie offensive pour reprendre du temps, c'est une bonne lecture de la course qui permet à Chris Froome de reprendre possession du maillot jaune. Il a profité du mauvais placement de Fabio Aru pour jouer le coup de la cassure dans la montée finale et reprendre 24 secondes à l'Italien et la première place au classement général.
Maillot vert : Marcel Kittel (ALL/Quick-Step)
A l'image de son échappée dans la 13eme étape, Marcel Kittel a fait le nécessaire dans le sprint intermédiaire de la journée, prenant dix nouveaux points à cette occasion. Mais, dans un final où il a été irrémédiablement lâché, l'Allemand a vu son plus proche rival, Michael Matthews, prendre les 30 points de la victoire d'étape. L'Australien revient à 99 points du porteur du maillot vert.
Maillot à pois : Warren Barguil (FRA/Sunweb)
Après une journée à l'avant où il a fait le plein de points, Warren Barguil a passé cette étape bien au chaud dans le peloton. Avec seulement quatre points maximum à prendre sur la route de Rodez, le maillot à pois du coureur de la formation Sunweb n'était pas en danger même si les quatre points pris par Thomas De Gendt font remonter le Belge à la deuxième place, à 58 points du Français.
Maillot blanc : Simon Yates (GBR/Orica-Scott)
Bien placé dans le final, Simon Yates a parfaitement géré cette 14eme étape et reprend même quinze secondes à Louis Meintjes grâce aux pentes du dernier kilomètre. Une bonne affaire pour l'Australien de la formation Orica-Scott, qui devance le Sud-Africain de l'équipe UAE Team Emirates de 3'07'' au classement du maillot blanc.
Combatif du jour : Thomas De Gendt (BEL/Lotto-Soudal)
S'il n'a pas été le premier attaquant du jour, Thomas De Gendt a une nouvelle fois montré ses capacités de rouleur, de baroudeur sur les routes du Tour de France. S'il n'a pas pu faire le même coup qu'à Saint-Etienne sur les routes du Dauphiné, le Belge a une nouvelle fois impressionné par sa force de résistance.

 
0 commentaire - Etape 14 (Blagnac - Rodez) : Les Français et la vie des maillots
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]