Gesink : " J'ai explosé "

Gesink : ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le samedi 08 juillet 2017 à 19h01

Robert Gesink a bataillé jusqu'au bout pour tenter de rattraper Lilian Calmejane, parti seul à 18km de l'arrivée. Mais le Français a fini par s'imposer malgré les crampes dans cette 8eme étape du Tour de France. Le Néerlandais devra patienter pour lever les bras sur la Grande Boucle.

Robert Gesink aurait pu passer in extremis, si Lilian Calmejane avait plus souffert des crampes dont il a été victime à 4km de l'arrivée. Mais c'est bien le Français qui s'est offert sa première victoire d'étape sur la Grande Boucle au terme de cette 8eme étape de folie. Et le Néerlandais a reconnu être tombé sur plus fort que lui à l'issue de la course : « Je voulais gagner mais il était meilleur. J'ai essayé de revenir, j'ai lâché Pauwels et Roche mais ensuite, j'ai explosé. Il avait des crampes mais mes jambes n'étaientt pas vraiment meilleures. Au final, c'était une bataille entre deux mecs morts, et c'est l'autre qui a gagné. J'ai joué ma carte, cela a plus ou moins marché jusqu'à ce que je craque en essayant de revenir sur lui. Il a fait une belle performance, je suis satisfait de mon résultat » a déclaré le grimpeur de l'équipe LottoNL-Jumbo.

 
0 commentaire - Gesink : " J'ai explosé "
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]