Le Tour de France descend Souchon

Le Tour de France descend Souchon©Media365
A lire aussi

Media365, publié le mercredi 19 juillet 2017 à 09h27

Alors qu'ils étaient passés presque inaperçus au moment de leur publication fin juin, les propos d'Alain Souchon sur le dopage sont en train de faire l'effet d'un boomerang, le peloton n'y allant pas avec le dos de la cuillère pour s'attaquer au chanteur.

Alain Souchon pensait sûrement être passé entre les gouttes. Le célèbre chanteur de variété française n'avait pas été tendre avec la discipline qu'est le cycliste dans une interview accordée à la Voix du Nord. « Je trouve le cyclisme honteux. C'est inhumain. On ne peut pas faire du cyclisme de haut niveau sans se doper. Quand on voit tous ceux qui meurent à 50 ans... » Ces propos publiés fin juin ont vivement fait réagir le peloton qui s'est offusqué de tels propos alors que toutes les dispositions sont mises en place depuis des années pour lutter contre le dopage dans le cyclisme. « Même quand on est un personnage aussi respectable que Souchon, on n'est pas obligé de manquer de discernement, souligne Vincent Lavenu dans le Parisien de mardi. Je veux bien l'inviter dans notre bus à discuter cinq minutes avec Romain Bardet, il comprendra de quoi il parle. C'est facile le « Tous pourris » comme en politique ».

Si le manager d'AG2R a fait dans le politiquement correct, Jean-René Bernedeau a été fidèle à sa réputation d'homme sans langue de bois. « Si Alain Souchon a dit ça, on l'emmerde. La France ne mérite pas des témoignages aussi malhonnêtes. Parce qu'il faut être malhonnête (pour dire ça). Il ne sait pas. J'ai des enfants qui font du vélo. Est-ce qu'on a le droit de parler comme ça ? J'étais un fan. Là, je crois qu'il en a perdu un. » . Même son de cloche chez la Sky, sujette à des critiques depuis le début de la compétition. « Souchon ? Il s'y connaît bien en sport lui..., ironise Nicolas Portal dans le Parisien. Alain Souchon ne connaît rien à notre milieu. C'est comme si je disais que ses chansons ne valent rien, qu'elles font du mal parce qu'elles sont vraiment tristes. Le seul lien qu'il y a entre lui et nous, ce sont les émotions qu'on envoie. Mais je pense qu'il se trompe complètement. » C'est donc loin d'être l'amour fou entre les formations du Tour et du cyclisme en général et le chanteur, plus habitué au gradin de Roland-Garros.

 
49 commentaires - Le Tour de France descend Souchon
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]