Les Flops de cette première semaine sur le Tour de France

Les Flops de cette première semaine sur le Tour de France©Media365
A lire aussi

Media365, publié le lundi 10 juillet 2017 à 10h55

La polémique Sagan, la chute de Porte, la méforme de Quintana et de Contador... Voici les Flops de cette première semaine de Tour de France.

Sagan, un coup de coude et une polémique
Ce devait être, une fois encore, l'une des principales attractions de la Grande Boucle. Avec son panache, son talent et sa décontraction, Peter Sagan allait encore faire le spectacle, sur la selle et sans doute aussi en conférence de presse. Cela avait d'ailleurs plutôt bien commencé, avec une probante victoire à Longwy (3eme étape). Mais tout s'est écroulé le lendemain. Lancé dans le sprint final du côté de Vittel, le double champion du monde donne un coup de coude (volontaire ?) à Mark Cavendish. Déséquilibré, le Britannique heurte la barrière et chute violemment. Transporté à l'hôpital après avoir franchi la ligne d'arrivée, il abandonne dans la foulée. Sagan, lui, est disqualifié pour « sprint dangereux ». Totalement justifiée pour certains, scandaleuse pour d'autres, cette sanction infligée à l'une des coqueluches du public fait débat. La Bora-Hansgrohe conteste même cette décision, en vain. Le Slovaque, qui visait un sixième maillot vert consécutif, quitte donc la route du Tour dès la première semaine...
Porte chute, un adversaire en moins pour Froome
Arrivé en très grande forme après une préparation plus que satisfaisante (vainqueur du Tour de Romandie, deuxième du Critérium du Dauphiné), Richie Porte se présentait comme l'un des favoris à la victoire finale. Excellent rouleur et solide grimpeur, l'Australien allait être un rival de premier plan pour Christopher Froome, dont il a longtemps été le lieutenant chez la Sky. Malheureusement pour lui, le leader de la BMC a vu ses espoirs de maillot jaune disparaître en fumée dimanche, en étant victime d'une impressionnante chute dans la descente du mont du Chat. Cela fait évidemment partie de la course, mais il faut reconnaître que cet abandon est préjudiciable pour le suspense général de la course. Porte n'est d'ailleurs pas le seul animateur potentiel à être allé à terre. Lui aussi en très bonne condition physique et prétendant éventuel au podium, Alejandro Valverde est tombé dès le contre-la-montre inaugural de Düsseldorf. Enfin, même s'il n'a pas encore abandonné, Rafał Majka a également chuté dimanche et accuse désormais un retard conséquent au classement général. Dommage, car le Polonais a pour habitude de passer à l'attaque en montagne.
Quintana sur la corde raide, Contador déjà loin
Eux n'ont pas quitté la Grande Boucle, mais les performances réalisées à l'occasion des premières étapes ne laissent rien augurer de bon pour la suite. Sans doute encore émoussé par un Giro qu'il a terminé à la deuxième place, Nairo Quintana a lâché prise sur la Planche des Belles Filles mercredi, et surtout sur le mont du Chat dimanche. Le Colombien pointe à la huitième place du classement général, à plus de deux minutes de Christopher Froome. S'il peut encore espérer jouer les trouble-fêtes dans la course au podium, le leader de la Movistar ne semble en revanche pas en mesure de faire vaciller le double tenant du titre. Pour cela, il ne faudra pas non plus compter sur Alberto Contador. L'Espagnol est bel et bien sur le déclin, comme en atteste son incapacité à suivre les meilleurs dans la dernière difficulté lors de la neuvième étape (plus de quatre minutes de retard au moment de franchir la ligne d'arrivée). Actuellement douzième du général, « El Pistolero » a toujours le Top 10 dans le viseur. Une cible cependant bien modeste pour un coureur de son calibre...

 
3 commentaires - Les Flops de cette première semaine sur le Tour de France
  • En quoi la gamelle effroyable de Porte est-elle ...... un flop ???

  • Gros flop passait presque inaperçu, Froome lorsqu'il change de vélo comme hier où fait étrange son premier soucis est de bidouiller son compteur, véritable petit ordi, Jalabert s'en étonne sur France 2 et plus étrange à partir de cet instant, le rythme de pédalage de Froome devient incroyable !! oups!! y-a comme un lézard!!

  • tour de france de merde et les oreillettes !!!!!!!!de mo temps c est a dire bobet etc c est le coureur qui décidait et non un abruti dns une voiture

    ni un abruti devant sa télé

    C'est bien à cause des oreillettes que les étapes de plat sont devenues aussi inintéressantes. Ce ne sont plus les coureurs qui décident de la course mais les managers dans les voitures. Le scénario jusqu'ici a été quasi le même dans toutes ces étapes, on leur laisse 3mn juste assez pour les fatiguer et les cueillir à quelques kilomètres de l'arrivée. On a souvent vu le peloton revenir trop vite et soudain sur ordre évidemment des grands chefs dans leur voiture, ralentissement..

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]