Lors de la 15eme étape, Froome s'est fait invectiver, et ça ne plaît pas du tout à Bardet

Lors de la 15eme étape, Froome s'est fait invectiver, et ça ne plaît pas du tout à Bardet©Media365
A lire aussi

Media365, publié le lundi 17 juillet 2017 à 13h29

Distancé du groupe des favoris suite à un ennui mécanique, dimanche lors de la 15eme étape du Tour de France, Christopher Froome a essuyé beaucoup de sifflets. Une attitude qui débecte Romain Bardet, qui a tenu à livrer son sentiment sur le sujet ce lundi au Puy-en-Velay à l'occasion de la journée de repos.

« J'ai ouï dire que Froome s'était fait invectiver parfois. J'en suis vraiment désolé, c'est un champion que l'on doit respecter, que je respecte en tant qu'adversaire et qui ne mérite pas ce traitement », a déploré le leader de l'équipe AG2R-La Mondiale, qui avait la chance de rouler sur ses terres d'entraînement dimanche, et qui a reçu, lui, un accueil bien différent de celui réservé à Froome. « C'était super d'être supporté comme j'avais, j'avais l'impression d'être sur le stade Marcel-Michelin sur 189 kilomètres. C'était grand à vivre, même s'il y a un petit bémol à ça. » Vous l'aurez compris, ce bémol, ce sont ces sifflets, insultes ainsi que bras et doigts d'honneur qui ont accompagné le « chrono » du maillot jaune et des Sky pour revenir sur un train AG2R lancé à toute allure. Le même sort ou presque que pour Lance Armstrong en son temps. Et tout aussi regrettable.

 
11 commentaires - Lors de la 15eme étape, Froome s'est fait invectiver, et ça ne plaît pas du tout à Bardet
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]