Mécontent du laxisme des favoris lors de la 15eme étape, Lemond dézingue Bardet et les AG2R

Mécontent du laxisme des favoris lors de la 15eme étape, Lemond dézingue Bardet et les AG2R©Media365
A lire aussi

Media365, publié le lundi 17 juillet 2017 à 06h55

Quand on est triple vainqueur du Tour de France (1986, 1989, 1990), on peut se targuer d'avoir un certain sens tactique de la course cycliste. Greg LeMond a ainsi fortement critiqué Romain Bardet (AG2R), Fabio Aru (Astana) et Rigoberto Uran (Canadale) pour ne pas avoir roulé eux-mêmes quand Christopher Froome a été distancé, dimanche lors de la 15eme étape conduisant le peloton au Puy-en-Velay.

En effet, Romain Bardet a décidé de laisser Alexis Vuillermoz devant pour ne pas se griller à l'abord des trente derniers kilomètres qui restaient à parcourir après la dernière difficulté. « AG2R a fait une belle course jusqu'à un certain point, a expliqué l'Américain. Christopher Froome revenait avec Mikel Landa. A moins de rouler soi-même, quand on est leader, on ne fait pas le trou sur ces deux-là. Ils ont manqué une grande opportunité. Il restait trente kilomètres et ils avaient tous les intérêts du monde à distancer Froome. Si j'avais été à leur place, je serais sorti sans mes équipiers. Bardet a bien utilisé ses équipiers, mais tu ne distances pas Froome avec un équipier déjà fatigué. Aru, Uran et Bardet ont tous perdu une opportunité. Ils ne courent pas comme s'ils voulaient gagner. AG2R a donné l'impression de jouer le classement par équipes ! » LeMond, remonté, conclut par une formule bien sèche : « Certains sont des vainqueurs, d'autres moins... »

 
345 commentaires - Mécontent du laxisme des favoris lors de la 15eme étape, Lemond dézingue Bardet et les AG2R
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]