Nicole Duclos se souvient de Coppi " sans savoir qui c'était "

Nicole Duclos se souvient de Coppi ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Media365, publié le lundi 10 juillet 2017 à 18h17

Nicole Duclos, championne d'Europe du 400 mètres en 1969, se souvient que sa famille suivait le Tour de France quand elle était enfant et qu'elle avait « beaucoup entendu parler de Fausto Coppi, sans savoir vraiment qui c'était... »

Lundi, c'est jour de repos sur le Tour de France dans la ville de Périgueux où est née Nicole Duclos. La championne d'Europe du 400 mètres en 1969, qui sera au départ mardi de la 10eme étape, se rappelle ses souvenirs de la Grande Boucle quand elle était enfant. « L'été, on dressait la table dehors, sous un auvent. Je me mettais à côté de mes parents, de mon grand-père et de mon oncle avec mon quatre heures pour écouter l'arrivée du Tour à la radio, explique l'ancienne athlète dans Le Parisien. Un rite presque religieux. Etant bretonne, maman était une fada de vélo (sic). Après l'arrivée, les commentaires allaient et venaient entre mon oncle et mon grand-père. »

L'ancienne rivale de Colette Besson avait alors « beaucoup entendu parler de Fausto Coppi, sans savoir vraiment qui c'était... » Elle poursuit : « De Robic, parce qu'il était breton. Et puis de Roger Hassenforder, excellent mais très fantasque, qui s'échappait et s'arrêtait pour attendre les autres. Vers mes 13 ans, j'ai gagné une compétition dont la récompense était une invitation dans les tribunes de l'arrivée du contre-la-montre de Périgueux (victoire de Jacques Anquetil, le 14 juillet 1961). J'étais heureuse et encore davantage de voir le bonheur de mes parents. » La 10eme étape du Tour emmènera mardi les coureurs de Périgueux à Bergerac sur 178 kilomètres.

 
3 commentaires - Nicole Duclos se souvient de Coppi " sans savoir qui c'était "
  • CONTENT D AVOIR DES NOUVELLES DE NICOLE DUCLOS MOIU C EST ELLE JE SUIVAIT SN DUEL AVEC COLETTE C ETAIT SUPERBE BRAVOS A LA CHAMPIONNE POUR SA CARRIERE.

  • ceci etant j ai beaucoup de respect pour beaucoup d autres coureur voir plus et quand ont voit cette annee actuellement sur le tour de france 2017 les efforts que les coureurs cyclistes donnes sur les routes ca ne peut que forcer le respect du public au bord de la route et a la television pour nous les anciens donnez l envie aux enfantts et a la jeunesse de pratiquer votre sport qui donne la volontee pour la suite de leurs vie qu iles faut lutter dans la vie pour reussir du mieux possibles pour qu il la reussissent c est aussi a vous coureurs cyclistesde leurs montrer l exemples c est tres important car l avenir ce sont nos jeunes le seul regret que j ai c est qu il n y a plus de criterium apres le tour de france moi j allais a callac j etais heureux

  • lorsque l on aime le velo et surtout l histoire du tour de france l on a tous un coureur prefere moi j avais onze ans en 1958 et c est andre darrigade que j aimais le plus et de loin c etait comme cela chaque annee il gagnait pratiquement chaque fois la premiere etape du tour de france c etais un tres grand sprinteur il a quand meme gagner 22 etapes sur tout les tours de frances auquels il a participer par contre c etait plus dur pour lui de gagner a bordeaux tout pres de sa region natal a dax dans la region landaise il l a quand meme gagner 1 fois en fin de carriere une autre grande joie qui remplie mon coeur de bonheur c est en 1959 quand il remporta le championnat du monde sur route a zandvort en hollande ce fut un moment de bonheur

    J'avais également 11 ans en 1958 et je me rappelle à la radio les exploits de tous ces coureurs(Darrigade,les belges,Gaul,Bahamontes,Anquetil).Malheureusement pas de TV,seulement la radio et Miroir Sprint pour les commentaires.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]