Pour le maillot jaune, Bardet a fait son maximum

Pour le maillot jaune, Bardet a fait son maximum©Media365
A lire aussi

Media365, publié le mercredi 19 juillet 2017 à 18h53

Quatrième de la 17eme étape (La Mure - Serre-Chevalier), Romain Bardet a multiplié les attaques dans le Galibier. Le coureur AG2R éjecte Fabio Aru du podium du classement général. Le natif de Brioude reste troisième puisque c'est Rigoberto Uran qui devient le nouveau dauphin de Christopher Froome, aux jeux des bonifications.

Romain Bardet a été l'un des animateurs de cette 17eme étape entre La Mure et Serre-Chevalier. Le Français s'est chargé de bousculer la course en attaquant plusieurs fois dans le col du Galibier comme il l'a confié au micro de France Télévisions : « J'ai animé la course, j'ai fait mon maximum pour essayer de prendre le maillot aujourd'hui. Il n'y a aucun regret. J'ai roulé jusqu'à la fin. Je n'étais pas loin de les distancer au sommet du Galibier. Je pense qu'on est fidèle à notre philosophie depuis le début du Tour : attaquer, faire bouger les choses. C'est la façon dont j'aime courir, ça ne paye pas toujours mais au moins, il n'y a aucun regret parce qu'on a tout tenté. » Les attaques de Romain Bardet ont été fatales au deuxième du général, l'Italien Fabio Aru, qui sort donc du podium. Pour prendre la place du champion d'Italie, le Français aurait dû terminer dans les trois premiers de l'étape. Finalement quatrième, le coureur d'AG2R-La Mondiale a été notamment devancé par Rigoberto Uran qui prend la deuxième place du classement général, grâce aux six secondes de bonification. L'écart entre les deux hommes n'est que de quelques millièmes : « Uran n'a pas beaucoup d'écart aujourd'hui. Il se contente de suivre, il fait les bonif' à l'arrivée. On verra demain. »

 
1 commentaire - Pour le maillot jaune, Bardet a fait son maximum
  • Je ne comprends toujours pas la tactique de AG2R sur le fait que Bakelants n'est d'aucune utilité à Bardet, en faisant tous les jours la course échappé à l'avant, alors qu'il devrait épauler Bardet. Pour moi c'est une grosse erreur et il n'est d'aucune utilité à son leader

    Ouï, je n'ai toujours pas compris cette tactique d'envoyer un homme dans une échappée pour servir de relais à son leader en cas d'attaque.

    Cette tactique permet en cas d'échappée de Bardet, de pouvoir compter sur un équipier quand il faudra rouler pour résister à un retour!
    Par ailleurs, à un certain moment en montagne, les équipiers ne servent plus à rien, c'est le mano à mano qui se joue!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]