Romain Bardet : " Jouer le général, c'est très, très ingrat "

Romain Bardet : ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le mardi 25 juillet 2017 à 12h10

Si Romain Bardet peut savourer sa troisième place sur ce Tour de France 2017, le Français a failli tout perdre la veille, à Marseille.

Dans le contre-la-montre, le coureur de la formation AG2R La Mondiale a conservé sa place sur le podium sur les Champs-Elysées à une seconde près, sur Mikel Landa (Sky). Pour L'Equipe, Bardet est revenu sur cette si périlleuse journée qu'il a vécu. "Je ne m'attendais pas à une journée facile, ça n'a jamais été le cas depuis que je fais le Tour, et je pense que ça ne le sera jamais. (...) Ma santé m'a lâché ce jour-là comme cela aurait pu être le cas un autre jour'', confie-t-il. Avant d'ajouter : "J'ai vu qu'il se rapprochait dangereusement même si, honnêtement, j'étais juste avec ma douleur. J'ai été mis au supplice : j'avais l'impression que cent mètres ressemblaient à un kilomètre. J'étais l'ombre de moi-même.''

Conscient d'avoir passé un cap, le Français sait que cette édition 2017 lui sera profitable pour la suite dans sa quête de ramener le maillot jaune sur la plus belle avenue du monde. "Ce qui est beau avec cette course, c'est qu'elle nous met tellement en prise avec nous-mêmes qu'on en ressort forcément différent, plus fort, même quand ça ne se passe pas aussi bien bien qu'on l'espérait. (...) L'immobilisme est ma première crainte. Ne surtout pas tomber dans le confort. C'est pour cela que lors que je regarde mon Tour, cela ne me dérange pas de voir l'imperfection. Ça me pousse à m'améliorer encore, ça me nourrit'' analyse le vainqueur de la 12eme étape à Peyragudes. "C'est très ingrat de jouer le général, rajoute-t-il. Très, très ingrat. Un jour, tout peut s'effondrer.''

Enfin, Bardet est revenu sur les propos de Chris Froome, qui aurait pu selon lui perdre le Tour 2017 lors de la 12eme étape. "Si je m'en étais rendu compte, j'aurais surement essayé avec Aru dans ma roue qui n'aurait pas passé un relais. (...) Les Sky ont couru à la perfection, et lui a joué avec ses limites, roulé au maximum de ce qu'il pouvait'', reconnait le Français. Cependant, s'il a éprouvé des difficultés sur la fin, il n'en ressort que du bon. "Dans le Tour, il n'y a pas de vie. C'est la vérité. (...) Mais, je n'ai pas craqué. Et c'est là où j'ai beaucoup progressé. J'étais programmé pour trois semaines. Je me prépare à être confronté à des situations dangereuses. (...) Je vais peut-être courir encore moins pour arriver plus frais et dispos au Tour'', a finalement conclu le troisième de la dernière Grande Boucle. En pleine récupération, il hésite désormais à participer à la Vuelta (19 août - 10 septembre), sans pour autant viser le classement général mais plus pour se faire plaisir.

 
18 commentaires - Romain Bardet : " Jouer le général, c'est très, très ingrat "
  • BARDET ET BARGUIL NE GAGNERONT JAMAIS UN TOUR DE FRANCE POUR MOI CE SONT DES BONS

    OUVRIERS DE LA PÉDALE MAIS ILS N'ONT PAS L'ÉTOFFE DES CHAMPIONS POUR GAGNER UN TOUR

    DE FRANCE???????? EN FRANCE IL Y A BEAUCOUP DE COUREURS MAIS PAS BEAUCOUP DE

    CHAMPIONS

  • Bardet est un grand du tour. Chapeau à tout les coureurs. Pour moi, Bardet ne gagnera jamais le tour, ce sera un animateur, ey s'il porte le maillot jaune, je lui dirai BRAVO. et j'espère me tromper et qu'il finisse par gagner un tour de France. encore BRAVO

  • Les meilleurs coureurs du tour
    Barguil
    Mattews
    Landa

    Sans oublier BARDET désolé mais c'est un grand lui aussi

  • On a vu un grand Romain BARDET.
    Frome était limite, d'ailleurs il n'a rien gagné au long de ces trois semaines, il peut dire un grand merci à ses coéquipiers.
    Vivement le TOUR 2018.

  • C'est à l"équipe concernée de choisir sa stratégie au départ du Tour, gagner des étapes, ou faire le général. Sky a une très forte et belle équipe qui lui permet de jouer sur les deux tableaux. Elle pouvait avoir deux coureur sur le podium.
    le jour où l'équipe de Warren Barguil, décidera de jouer le général, les données ne seront plus les mêmes. Cette année, la première semaine, il se fait oublier , prend du retard au général pour pouvoir tenter de partir, les équipes des mieux classés le laisse filer. Ce qui n'enlève rien aux performances de Barguil. bon l'an prochain sera un autre Tour !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]