Thomas : " Le but reste d'épauler Froome "

Thomas : ©Media365
A lire aussi

Media365, publié le dimanche 02 juillet 2017 à 00h43

Vainqueur de la première étape du Tour de France, Geraint Thomas a logiquement endossé le maillot jaune. Une réalité qu'il avait encore bien du mal à imaginer quelques heures après avoir franchi la ligne.

Malchanceux sur le denier Tour d'Italie, lors duquel il a été renversé par une moto mal garée sur le bord de la route alors qu'il faisait partie des favoris, Geraint Thomas s'est parfaitement ressaisi. Le Britannique a signé le meilleur temps du chrono pluvieux qui s'est déroulé ce samedi à Düsseldorf et qui a donné le coup d'envoi de ce Tour 2017. Un résultat qui lui permet de s'emparer du maillot jaune pour la première fois de sa carrière. « Pour être honnête, c'est un choc pour moi, a-t-il avoué à l'AFP. C'est fou d'avoir le maillot jaune. Je me suis intéressé au cyclisme quand j'avais dix ans en regardant le Tour. Me retrouver là, devant les caméras avec le maillot jaune, je n'arrive pas à y croire. »
Thomas : « Le but reste d'épauler Froome »
S'il semble être aux anges, Thomas garde néanmoins les pieds sur terre et n'oublie la mission qu'il doit accomplir lors de cette Grande Boucle : servir de coéquipier à Christopher Froome. « Évidemment, c'est une grosse motivation pour moi d'avoir pris du temps aux gars du classement général. Je suis en bonne forme mais le but reste d'épauler Chris (Froome). Mais avec cette victoire je vais rester dans le haut du classement général un peu plus longtemps. »Toujours est-il que ce sera bien lui qui prendra la route de Liège, ce dimanche, avec le maillot jaune sur les épaules.

 
37 commentaires - Thomas : " Le but reste d'épauler Froome "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]