Alaphilippe veut son maillot jaune...

La rédaction

Si la stratégie de la Quick-Step concernant la conquête du maillot jaune était attendue, elle s'est précisée un peu plus ce mercredi au cours de la 5e étape du Tour de France. Philippe Gilbert et surtout Julian Alaphilippe visent le "précieux" de Greg van Avermaet (BMC).

Julian-Alaphilippe
thomas-home

Lire aussi

Thomas s'impose à L'Alpe-d'Huez

Thomas s'impose à L'Alpe-d'Huez

Depuis le début de saison, la Quick-Step s'est montrée plutôt impressionnante. Elia Viviani, Fernando Gaviria, Niki Terpstra, Yves Lampaert, Bob Jungels ou Julian Alaphilippe ont déjà apporté pas mal de succès à l'équipe belge. Et l'entame du Tour de France 2018 a permis de confirmer la tendance, avec notamment déjà deux victoires à mettre au crédit du sprinteur colombien. Mais les jours à venir pourraient aussi permettre à la formation de Patrick Lefevere de tenir à nouveau les premiers rôles. Car, ce mercredi soir, à l'issue de la 5e étape entre Lorient et Quimper (204.5 km), on y voit plus clair dans le jeu des directeurs sportifs Davide Bramati ou Brian Holm.

La stratégie semble clairement établie: il faut tout tenter pour s'emparer du maillot jaune, jeudi, lors de l'arrivée à Mûr-de-Bretagne à l'issue de la 6e étape dont le départ sera donné depuis Brest (181 km). Depuis le contre-la-montre par équipe, la Quick-Step a réussi à replacer Philippe Gilbert et Julian Alaphilippe dans les premières places du classement, et les deux coéquipiers ont fait ce qu'il fallait, entre le Morbihan et le Finistère, pour préparer le terrain. Ainsi, dans les derniers kilomètres, le Français s'est employé à exploiter au mieux le nouveau système des points-bonus.

Il permet, lors des neuf premières étapes du Tour de France, aux trois premiers coureurs qui franchissent cette ligne, de glaner respectivement 3, 2 et 1 seconde de bonification, sans pour autant marquer le moindre point au classement du maillot vert. Justement, le vice-champion de France a empoché 3 secondes, contre 2 au maillot jaune Greg van Avermaet, et voilà Alaphillipe revenu à seulement 6 secondes du Belge de la BMC. Son coéquipier Philippe Gilbert est encore plus proche, à seulement 3 secondes... La Quick-Step devrait donc jouer les premiers rôles, jeudi, au moment de l'arrivée sur Mûr-de-Bretagne. Et le Français, plus que Gilbert sans doute, a le profil, les qualités et les jambes en ce début de Tour, pour faire mal au champion olympique 2016 et lui subtiliser sa tunique jaune. La BMC sait à quoi s'attendre...

Lire aussi

Vincenzo-Nibali

Nibali est tombé à cause d'une moto

Vincenzo Nibali a chuté lors de la montée de l'Alpe d'Huez, terme de la 12e étape du Tour de France, alors qu'il tentait de suivre l'attaque de Christopher Froome. "Bardet était devant nous, il y avait...

Nibali est tombé à cause d'une moto
Romain-Bardet

Nouveau coup dur pour Bardet

Et encore un de moins… Après Axel Domont et Alexis Vuillermoz, les AG2R La Mondial ont perdu ce jeudi un nouveau coureur et leur leader Romain Bardet un nouvel équipier. Tony Gallopin, malade et distancé...

Nouveau coup dur pour Bardet
Rigoberto-Uran

Pas d'Alpe d'Huez pour Uran qui jette l'éponge 

La route du Tour de France, après lui avoir été si favorable l'an passé, était devenue ces derniers jours un véritable calvaire pour Rigoberto Uran. “Today I have to share some bad news. I didn’t recover...

Pas d'Alpe d'Huez pour Uran qui jette l'éponge 
Dylan-Groenewegen

Le peloton perd encore deux sprinteurs

Au lendemain de la mise hors-course de Mark Cavendish (Dimension-Data) et Marcel Kittel (Katusha-Alpecin), arrivée hors-délais à la Rosière, le peloton du Tour de France vient de perdre deux nouveaux...

Le peloton perd encore deux sprinteurs
thomas-home

Thomas s'impose à L'Alpe-d'Huez

Geraint Thomas a remporté la 12e étape du Tour de France jeudi, entre Bourg-Saint-Maurice et L'Alpe d'Huez (175km). Le Britannique conforte donc son maillot jaune, s'imposant au sprint devant Tom Dumoulin...

Thomas s'impose à L'Alpe-d'Huez
Rigoberto-Uran

Froome (déjà) débarrassé de son dauphin

Si Geraint Thomas, nouveau leader de la Grande Boucle, pourrait rebattre les cartes au sein de la Sky, Chris Froome n'a en revanche plus à s'inquiéter de la menace Rigoberto Uran. Le 2e du Tour de France...

Froome (déjà) débarrassé de son dauphin
Toutes les images

Tour de France en images

TDF

Les 10 favoris du Tour de France 2018

martin_froome_bardet_aru_tdf_reu

Les plus belles photos du Tour de France 2017

mont_saint_michel_reu

Les départs les plus spectaculaires du Tour

TDF
martin_froome_bardet_aru_tdf_reu
mont_saint_michel_reu

Liens commerciaux

Publicité